Santa Cruz

Santa Cruz

Avec plus de 40 ans de connaissances et d'innovation en skateboard, ainsi que des graphismes emblématiques de l'artiste renommé Jim Phillips, Santa Cruz est une marque légendaire dans le skateboard.

See more

Il y a 88 produits.

Affichage 1-24 de 88 article(s)

Santa Cruz Skateboards

L'HISTOIRE DE SANTA CRUZ SKATEBOARDS

Le skateboard tel que nous le connaissons ne serait pas le même sans Santa Cruz Skateboards.En tant que l'une des plus anciennes entreprises de skate au monde, Santa Cruz a traversé presque toutes les époques du skate et continue d'innover et de prospérer aujourd'hui. Ironiquement, le tout début de la société était un peu un coup de chance, mais elle a finalement joué un rôle dans la création de plusieurs autres marques emblématiques et même parfois dans le maintien de l'industrie du skate.

LA CREATION DE SANTA CRUZ SKATEBOARDS

Santa Cruz Skateboards a finalement commencé avec trois amis : Richard Novak, Doug Haut et Jay Shuirman. Au début des années 1970, ils exploitaient tous les trois une entreprise de « matières premières » à Santa Cruz, en Californie, qui fournissait les matériaux utilisés pour créer des planches de surf.

Leur société a été fondée sous le nom de NHS, Inc (Novak, Haut, Shuirman). À la suite d'une interaction commerciale particulièrement négative avec un client impayé, ils ont reçu ce que nous considérons maintenant comme un appel téléphonique « historique » de McCully's Bike Shop à Hawaï. Le magasin a demandé à NHS de créer et de produire une commande de 500 planches à roulettes. Ils ont accepté la commande et c'est en 1973 que Santa Cruz Skateboards (avec la fondation de Road Rider Wheels et Independent Trucks) est officiellement né.

Les tout premiers Skateboards Santa Cruz rappellent ce que l'on pourrait considérer aujourd'hui comme un "mini-cruiser". Les planches étaient petites et ressemblaient même de loin aux skateboards Penny d'aujourd'hui, mais sans le kicktail. Ils avaient des trucks très étroits et de grandes roues molles avec des roulements à « billes desserrées » bruyants. À l'époque, le skateboard concernait principalement le « down hill » et la vitesse, car peu de « tricks » n'avaient encore été inventés. Cependant, il ne fallut pas longtemps avant que le skateboard n'entre dans l'ère du pool et des bowls. Des skateparks ont également commencé à apparaître un peu partout à travers les États-Unis.

Avec cela, Santa Cruz a répondu aux différents styles de skate du milieu à la fin des années 1970 en produisant des planches plus larges avec des caractéristiques telles que des kicktails et en développant des roues et des roulements en uréthane de précision plus avancés. À ce stade, la société a également commencé à travailler sur son logo désormais emblématique et à développer des graphismes de decks.

Tous ces développements ont vraiment ouvert la voie à comment et pourquoi les skateboards modernes ressemblent aujourd'hui à ce qu'ils sont. À la fin des années 1970, des compétitions de bowl officielles sont apparues, qui ont également établi la base des premiers skateurs sponsorisés, des teams et même du skateboard professionnel.

 

DES TEMPS DIFFICILE

Alors que les années 1970 pouvaient être considérées comme une période de succès dans l'histoire de Santa Cruz, l'industrie du skateboard a connu sa première véritable « chute » au début des années 1980. En plus du décès du fondateur Jay Shuirman en raison d'une leucémie, les magazines de skate ont disparu, les skate parks ont fermé et la pratique globale du skateboard a chuté.

Cependant, Novak et les fondateurs de « Independent Trucks », Eric Swenson et Fausto Vitello, ont décidé de lancer leur propre magazine de skateboard - Thrasher Skateboard Magazine. Non seulement ce magazine a créé une nouvelle « bible » pour les « vrais » skateurs, mais on pourrait affirmer que Thrasher a en fait aidé à reconstruire l'industrie du skate alors en train de mourir dans son ensemble. Les choses ont commencé à changer en 1984-85 et les ventes de Santa Cruz Skateboards ont à nouveau augmenté.

JIM PHILLIPS – UNE ICÔNE DANS L'HISTOIRE DE SANTA CRUZ ET DU SKATEBOARD

Au milieu des années 70, NHS a commencé à employer un artiste indépendant du nom de Jim Phillips. Parmi les premiers travaux de Jim, citons la création du logo Road Rider Wheels, le premier logo «incliné» de Santa Cruz, le «Red Dot» de Santa Cruz et le logo «Iron Cross» pour Independent Trucks.

Pratiquement tous ces logos sont historiques ou continuent de jouer un rôle important dans le skateboard, mais ce n'est qu'au milieu des années 80 que Jim Phillips a créé plusieurs œuvres graphiques qui sont vraiment entrées dans l'histoire du skate. A partir de 1984,Jim a créé la série de decks "Rob Roskopp", qui est devenu un best-seller jusqu'en 1989. En 1985, Jim a créé le logo désormais incroyablement emblématique "Screaming Hand", qui se trouve encore aujourd'hui dans de nombreux graphismes de deck Santa Cruz et a même été au centre de l'attention d’expositions d'art dans le monde entier.

Avant le début des années 90, Jim a également créé des decks légendaires comme les decks Jason Jessee « Neptune & Sungod », « Toybox » de Jeff Grosso et « Atomic Man » de Jeff Kendall. Tous sont devenus des skateboards classiques incroyablement recherchés et précieux.

Pour Santa Cruz dans les années 1980, les œuvres d'art de Jim Phillips ont joué un rôle extrêmement important à la fois dans le succès de la marque Santa Cruz ainsi que dans l'image de marque globale que l'entreprise continue de présenter aujourd'hui.

Au début des années 90, le skate a de nouveau traversé une phase descendante qui a mis au défi des marques comme Santa Cruz. Le skateboard de rue se développait et au milieu des années 90, l'industrie du skate dans son ensemble a commencé à rebondir avec l'introduction d'événements comme les X-Games qui ont amené le skate à un marché plus « grand public ». Cependant, cette époque a également amené de nombreuses nouvelles marques de skateboard concurrentes qui s'adressaient spécifiquement à différents types de skateurs.

Avec ses racines dans la fondation du skateboard et son passé de skateboard « oldschool », Santa Cruz a dû relever des défis pour faire appel à un marché en évolution. Ce n'est qu'au début des années 2000 que le skateboard a connu une sorte de "renaissance" pour les modèles de deck classiques tels que ceux avec des illustrations de Jim Phillips.

De plus, entre 2000 et 2010, Santa Cruz a commencé à publier des vidéos de skate plus modernes et « orientées street », notamment Uprising, Guarte, Out There et V-Day, ce qui a grandement contribué à maintenir la marque au gout du jour.

Ces vidéos mettaient en avant des teams de skateurs du monde entier, ce qui a accru la présence de l'entreprise en Europe et dans d'autres régions en dehors des États-Unis. Plus récemment, Santa Cruz a sorti la vidéo Right to Exist en 2016 et Til the End en 2018.

 

SANTA CRUZ SKATEBOARDS AUJOURD'HUI

Santa Cruz Skateboards offre une combinaison unique de graphismes et de designs légendaires à l'ancienne avec les dernières et meilleures constructions de deck et une équipe de skateurs professionnels de haut niveau. La société est encore largement connue pour son logo original "Classic Dot" et "Screaming Hand" de Jim Phillips, qui sont tous deux souvent utilisés dans les graphiques de deck SC modernes et les styles vestimentaires masculins / féminins.

Ils produisent des planches classiques en érable à 7 plis. Cependant, ils sont également connus pour leurs constructions de decks révolutionnaires avec leur revêtement "Everslick", leur construction "Powerply" avec un nose/tail renforcé et le dernier "VX Deck" qui rivalise avec la construction "Flight" de Powell-Peralta.

Ce qui distingue vraiment Santa Cruz des autres marques de skateboards d'aujourd'hui, c'est qu'ils proposent toujours de nombreux decks ou skateboards cruiser comme ceux qu'ils produisaient dans le passé.

Chez SkateTillDeath.com , vous pouvez trouver toutes les nouveautés en matière de réédition de modèles mythiques Santa Cruz Skateboards.